Reconnaître un pervers narcissique

Les signes permettant d'identifier et reconnaître un pervers narcissique

De plus en plus de femmes prennent conscience de faire partie des nombreuses victimes tombées entre les mains d’un pervers narcissique. Cette pathologie ne touche pas seulement la cellule du couple mais se rencontre aussi dans le milieu professionnel. Qu’est-ce qu’un pervers narcissique et comment facilement l’identifier ?

Pour mieux se valoriser, la personnalité narcissique surestime ses capacités, se montre supérieur aux autres, fait tout pour être admiré tant pour ses qualités intellectuelles que pour sa beauté. Les personnalités narcissiques vont rechercher dans les relations sociales des personnes qui sortent du lot, des hommes et femmes extraordinaires, brefs des personnes aussi talentueuses qu’ils pensent l’être eux-mêmes et non des personnes ordinaires. La personnalité narcissique fuit les critiques qu’on peut lui faire et n’aime pas être humiliée ou mise en échec, pouvant parfois user de violence pour une contre-attaque.

Très mégalomane, la personnalité narcissique préfère fuir une situation qui peut la mettre en échec.

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

Pour mieux dominer sa proie, le pervers narcissique va mettre en œuvre tout un ensemble de stratagèmes.

⇒ Il recherchera notamment à :

Il est souvent difficile pour des personnes extérieures de détecter le pervers narcissique car c’est souvent une personne, à priori, agréable, sociable et qui ne manque pas d’intérêt. La personnalité narcissique faisant tout pour se montrer extra-ordinaire, il va de soi qu’il montre aussi l’image du couple idéal, même si derrière le rideau, la situation peut parfois virer au cauchemar pour le conjoint.

identification pervers narcissique

Cependant, le côté déstabilisant de la situation face à une personne qui peut s’avérer charmante un jour et le lendemain totalement despotique en fait un phénomène difficile à appréhender pour la victime.

Mode opératoire

Les experts ont recensés 3 phases importantes dans le mode opératoire du pervers narcissique :

→ D’abord la phase de séduction : pour un homme narcissique, la phase de séduction le fait surtout apparaitre comme quelqu’un de fragile que sa partenaire cherchera à protéger. Il se montre séduisant, attentionné, disponible et sa partenaire ne verra en lui que le Prince Charmant ou l’homme dont elle rêvait ;

→ Puis la phase d’invasion : après un certain temps, l’attitude générale du pervers narcissique commence à changer et il commence à envahir l’espace de sa partenaire. Il montre de la jalousie, commence à l’isoler par diverses tactiques, dénigre son travail, etc. L’invasion est une véritable mise sous emprise.

→ Enfin la phase de destruction : la partenaire est souvent en perte d’énergie car le PN, par un travail de sape, vampirise toute force intérieure en créant un sentiment de culpabilité et de perte de confiance en soi.

Reconnaître un PN en couple

Le pervers narcissique est quelqu’un qui n’admet pas la défaite. La mise en échec le rendra souvent violent et, dans le cas d’une procédure en justice, faites lui confiance pour être très procédurier et vouloir gagner ! Mais attention, car la victime qui décide de partir devra faire preuve de précautions pour ne pas retomber dans le panneau car le PN fera tout pour reprendre sa proie et rejouer le Prince Charmant de la première rencontre !

Identifier un pervers narcissique au travail

Dans le milieu professionnel, le pervers narcissique apparait comme un tyran manipulateur. Pas au début bien sûr ! Car, comme dans le couple, le pervers narcissique au travail apparait souvent comme une personne volubile, sachant communiquer et se mettre en valeur. Charmeur et séducteur, il sait manier la flatterie et il saura se faire apprécier de tous. Il exerce d’autant mieux sa domination qu’il peut intégrer un poste de management. Il n’hésite pas à s’approprier les honneurs qui reviennent aux autres et à faire sien le fruit de leur travail.

pervers narcissique au travail

Lorsqu’il trouve sa victime, la culpabilisation et la dévalorisation vont prendre place petit à petit. Il empiète sans vergogne sur la sphère privée, n’hésitant pas à décider de l’importance d’un dossier aux heures où la victime doit rejoindre sa famille et à empiéter sur sa vie privée pour mieux asseoir sa domination.

Les composants toxiques

La perversion narcissique est reconnue comme un trouble de la personnalité. Pour mieux appréhender cette pathologie, nous définirons, dans un premier temps la perversion puis, dans un deuxième temps, le narcissisme afin de mieux comprendre certain mécanismes.

La perversion

Le vocable est apparu à la fin du 19ème siècle et servait principalement à décrire certains phénomènes de déviance sexuelle. La perversion est aujourd’hui un terme plus large et dans le langage courant il englobe les attitudes relationnelles perverses (exemple : manipulation, etc.).

Dans la personnalité perverse, telle que décrite par Freud, il existe une sorte d’altérité due au fait que le petit enfant désavoue la différence d’anatomie observée chez l’autre sexe. Par conséquent, pour la personnalité perverse, l’autre n’existerait pas ou ne serait qu’un objet.

Le narcissisme

S’il apparait souvent normal à un certain degré, le narcissisme devient dans certains cas pathologique. Il peut être dérivé de traumatismes relationnels vécus dans l’enfance. Le pervers narcissique essaie toujours de combler un manque ou une carence. Il va chercher constamment à être admiré, approuvé, mis en avant. Il va même souvent surestimer ses capacités intellectuelles. On parle très souvent de narcissisme intellectuel et cela fait écho à l’énoncé de Schopenhauer qui le décrit comme « l’art d’avoir toujours raison ». Car justement, le pervers narcissique aime avoir toujours raison, avoir toujours le dernier mot.

Quelle attitude adopter ?

Il devient aujourd’hui plus facile de prendre conscience de la situation et de déceler un profil de pervers narcissique grâce aux nombreuses parutions sur les médias et les sites internet qui abordent le sujet.

Le roman de fiction de Natasha Calastramé intitulé « Les Blessures du silence » évoque le cas romancé d’une personne de son entourage. L’auteure a voulu éclairer les lectrices pouvant être, elles-aussi victimes de pervers narcissiques. Le pervers narcissique aura toujours du mal à reconnaître son attitude comme étant problématique et à entamer une psychothérapie car pour lui, le problème vient de l’autre. Il ne faut donc pas espérer un changement. Si vous êtes victime, vous pouvez vous faire aider en consultant un avocat spécialisé dans l’aide aux victimes de pervers narcissiques.

Vous aurez certainement besoin de vous constituer un dossier, que ce soit dans le milieu professionnel ou dans la sphère privée, et, pour ce faire, n’hésitez pas à demander des témoignages auprès de vos proches pour étayer votre démarche. Face à un PN, que ce soit dans le couple ou au travail, il faut apprendre à se reconnaitre soi-même comme la victime et à ne plus se déprécier. Toutefois, les attaques pouvant être de plus en plus fréquentes, il faut éviter d’aborder le PN de façon frontale et ne pas répondre à ses attaques.